Des acteurs régionaux de la société civile plaident pour la paix et la démocratie au Togo

31

Des acteurs régionaux de la société civile plaident pour la paix et la démocratie au Togo

En marge de l’atelier sur le contrôle citoyen de l’action publique et le suivi des ODD dans l’espace CEDEAO, une dizaine d’organisations de la société civile (OSC) de cinq (5) pays de la sous-région ouest africaine ont formulé certaines recommandations par rapport à l’actuelle situation sociopolitique au Togo. Lesquelles recommandations découlent des résultats d’une mission sous-régionale des OSC au Togo du 14 septembre au 8 octobre 2017.

En effet, un état des lieux et une analyse de la situation politique et socioéconomique au Togo à la lumière des ODD ont été effectués. Un appel a donc été lancé à tous les acteurs impliqués dans la question de la stabilité politique et de la paix sociale au Togo. A l’endroit des politiques, il est recommandé l’organisation des réformes en impliquant les 3 pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire), l’accélération de la décentralisation et le renforcement des programmes sociaux d’urgence tout en œuvrant pour corriger le déficit de confiance entre le parti au pouvoir et l’opposition.

Concernant les Organisations de la Société Civile togolaise, elles doivent s’organiser pour mettre en place des mécanismes et outils complémentaires et alternatifs de demande et d’offre de recevabilité afin de renforcer leur crédibilité et leur efficacité. Quant aux institutions internationales, elles doivent cultiver l’urgence d’intervention diplomatique pour la paix et la démocratie au Togo. Pour leur part, ces acteurs régionaux de la société civile de l’espace CEDEAO préconisent la mise en place d’un cadre de dialogue permanent entre l’opposition et le parti au pouvoir afin d’inclure les nouvelles revendications dans une feuille de route de révision constitutionnelle qui sera adoptée. Cette feuille de route fera ensuite l’objet d’un projet de loi qui sera ensuite soumis au référendum.

En outre, au cours de la conférence de presse, des questions liées à la bipolarisation des OSC togolaises, au travail politique non partisan qui doit être fait et au professionnalisme des OSC togolaises ont été abordées. Des OSC sous-régionales à l’instar de Social Watch Bénin, Afrique performance, Resocide, Coscidi, Réseau Sadohui pris part aux tr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here