Début du processus de réparation

145

La mise en œuvre des recommandations et du programme de réparations élaborés par la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’ (CVJR) est assurée par le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité (HCRRUN). 

Cet organe entend contribuer à l’instauration d’un climat social et politique apaisé nécessaire à la réconciliation nationale au Togo.

S’agissant des réparations, 2 milliards de Fcfa ont été provisionnés dans le budget 2017.

Elles ont plusieurs formes, l’indemnisation, la restauration de la liberté, la jouissance des droits de l’homme, de l’identité, de la vie de famille et de la citoyenneté, le retour sur le lieu de résidence,  la restitution de l’emploi et des biens, la réadaptation, notamment.

Le HCRRUN fera tout ce qui est en son pouvoir pour accorder aux victimes des réparations justes qui tiennent compte des torts qui leur ont été causés, a souligné Awa Nana, la présidente de l’institution.

Créée sur proposition du président Faure Gnassingbé, la CVJR avait été chargée de faire la lumière sur les évènements violents qui avaient secoué le Togo de 1958 à 2005. Un processus inédit dans la région.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here