De quoi a peur Faure Gnassingbé ?

358

Le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Faure Gnassingbé devrait prendre part au forum sur la paix et la sécurité les 13 et 14 novembre 2017 à Dakar, la capitale sénégalaise. Mais, surprise !

A 8h30 ce lundi matin, RFI a annoncé Faure Gnassingbé aux côté de ses homologues Macky Sall du Sénégal, Ibrahim Boubacar Keita du Mali ou encore Paul Kagame du Rwanda.

Mais 30 minutes plus tard (à 9 heures), la même radio revient pour annoncer que le chef de l’Etat togolais ne fera plus partie des participants à ce forum. Pourquoi ce désistement à la dernière minute ? Qu’est-ce qui n’a vraiment pas marché ? Se demande-t-on.

L’on sait qu’à plusieurs reprises, les Togolais résidant au Sénégal ont organisé des manifestations de contestation du régime de Faure Gnassingbé. Ce dernier aurait-il peur des réactions des Togolais dans ce pays à son arrivée?

Depuis quelque temps, l’homme se méfie de certaines destinations sur le continent, en Europe ou encore aux Etats Unis où les mouvements contre son régime s’intensifient.

Faure Gnassingbé est annoncé mercredi prochain à Bonn en Allemagne pour participer à la conférence sur le climat (COP23). Mais les Togolais d’Allemagne se préparent donc pour lui réserver un accueil des plus inoubliables. Ira ou ira pas ? La question reste entière.

Rappelons que que le forum est co-organisé par le Sénégal et la France. 800 participants issus d’une quarantaine de nationalités sont attendus à ce forum. Ce sont des acteurs politiques, des responsables de services de renseignement et des chercheurs.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here