Déclaration liminaire de RAD Golfe relative aux violences perpétrées par les forces de l’ordre à Bè

30

Les atrocités commis par les forces de l’ordre et de sécurité les 7 et 8 septembre sur les populations de Bè n’a pas plu aux cadres des des communautés Bè, Aflao et Agoenyvi réunies au sein de l’Association Renaissance Action pour le Développement du Golfe (RAD-Golfe). Hier en conférence de presse à Lomé, ils ont dénoncé les agissements des corps habillés.

Source : www.icilome.com