D1: Violences et menaces sur arbitres et entraîneurs sur plusieurs stades

155

Le Championnat national de football de première division n’est qu’à sa 4e journée et l’on enregistre déjà des scènes de violences sur les officiel et entraineurs.

C’est à Sokodé que les premières violences ont été recensées. Elles violences ont été perpétrées contre la personne de Maurice Noutsoudjin, alors entraîneurs de Sémassi. Il a fini par démissionner. Le technicien n’en pouvait plus des menaces des supporters du club.

Au sortir de la 4è journée du championnat disputée mercredi, c’est au tour d’Albert Tsitrikou d’être menacé par des pseudo-supporters d’Agaza FC. Ce dernier n’a eu la vie sauve que grâce l’intervention des forces de l’ordre. 

Les arbitres eux ne sont du tout pas épargnés. Toujours lors de cette 4e journée, un arbitre a été pris pour cible parce qu’il aurait mal officié la rencontre Anges-Gbikinti.

Tout porte à croire que les vieux démons se serait réveillés. Et pourtant ce sont de pareils actes qui ont émaillé le championnat national de la D1, il y a 2 saisons. Des situations qui ont d’ailleurs poussé le ministre de la sécurité,Col Yark Damehane à menacer d’emprisonner les auteurs des violences.

A ce stade, il revient à la FTF de prendre ses responsabilités.

TogoBreakingNews.info