COP23 : Faure Gnassingbé, un trouble-fête à Bonn en Allemagne mercredi ?

0

African Day, ainsi est dénommée la journée du mercredi 15 Novembre qui sera consacrée à l’Afrique à Bonn en Allemagne, en plein cœur de la 23ème conférence des Etats sur les changements climatiques. Les organisations de la société civile, les bailleurs de fonds, les Etats et plusieurs acteurs qui travaillent en riposte aux méfaits des changements climatiques sur le continent africains se préparent et mettre une lumière sur leurs efforts et attentes de la COP23 au cours de cette journée.

Seront en première ligne, des chefs d’Etats de la France ; d’Allemagne, du Luxembourg dont les discours sont attendus au cours de cette journée. Mais il y a aussi les chefs d’Etats Africains, ceux-là même dont les délégations s’activent pour des accueils pompeux comme aux grandes habitudes africaines. Parmi eux, un mordu des grandes tribunes pour le marketing politique

Faure Gnassingbé vivement attendu à Bonn par la diaspora

Les échos de la présence de Faure Gnassingbé à Bonn se font de plus en plus retentissants. D’ailleurs, la semaine dernière, il a inauguré une petite centrale photovoltaïque à Témédja dans les plateaux, un probable sujet pour l’opération blingbling comme dans les habitudes de Lomé 2 qui ne manquera d’ailleurs pas d’expressions d’encensement visant à fabriquer un visage angélique à Faure Gnassingbé qui est résolument tourné vers un ambitieux programme d’extermination des Togolais par l’armée, comme il l’a annoncé indirectement dans son discours au camp militaire de Témédja.

C’est pour lui éviter ce marketing politique que la diaspora s’active à braver le froid infernal de Bonn et élargir les manifestations dans cette ville allemande dès arrivée du Faure Gnassingbé au Centre de conférence des nations unies.

Faure Gnassingbé sera-t-il effectivement à Bonn?

Difficile de le dire avec grande assurance! «Même à Paris (COP21 en 2015) quand il devait venir, nous ne savions rien à la veille. Le protocole est très discret sur ses déplacement», confie un membre de la délégation togolaise à Bonn qui estime que seuls les ministres sont ouvertement annoncés d’avance.

«Du moment où il n’aura pas de discours à prononcer, Faure Gnassingbé n’a rien à craindre», relève une personnalité proche de la présidence qui conseille néanmoins que tout peut arriver et Faure Gnassingbé ne voudra pas s’infliger un déshonneur dans de pareille circonstance, une forte raison pour se passer de toute ambition de Bonn.

Dans ce cas, ce serait un renfermement puisque partout dans la diaspora où Faure Gnassingbé est annoncé, des manifestations spontanées se préparent. Rfi a annoncé ce matin, que le Chef de l’Etat avait annulé sa participation au forum de Dakar qui se tient ce lundi ; lui qui pourtant raffole de tout ce qui concerne sécurité et terrorisme.

La 23ème conférence des Etats sur les Changements climatiques COP23 a bouclé sa première semaine à Bonn en Allemagne avec les travaux préparatoires des délégations officielles qui attendent leurs ministres et Chef d’Etats pour adopter des positions officielles sur les sujets brûlants en ce qui concerne la mise en œuvre de l’accord de Paris.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here