Comment et pourquoi Alberto Olympio va contre-attaquer à l'international Featured

228

« L’injustice à la Togolaise  à mon égard est plutôt une bonne nouvelle pour moi ». C’est en ces termes que Alberto Olympio, le patron du Parti des Togolais (PT), s’est adressé cette semaine à ses militants. L’homme condamné par la justice togolaise à 5 ans de prison ferme et à une amende de millions d’euros, se dit plutôt galvanisé et annonce qu’il traduira le pays devant les juridictions internationales.

Alberto Olympio s’est adressé à ses militants et il estime que c’est lorsqu’on est poussé dans ses limites qu’on a l’opportunité de les dépasser.  Et pour l’ex-collaboration de Bill Gates, lui et son parti ne seraient pas autant persécutés s’ils ne représentent rien. 

« En clair, nous faisons du bon travail et ils savent que le germe du changement positif est en nous. Toute opposition à notre égard doit être vue comme un baromètre de notre avancement. Nous sommes sur la bonne voie. Continuons résolument », a-t-il déclaré dans le message.

4 Raisons d’attaquer le Togo devant les juridictions internationales

Abordant sa condamnation par la justice, Alberto Olympio a indiqué qu’il s’agit d’une décision ahurissante et stimulante pour lui.  

« Nous allons porter cette affaire devant des juridictions qui diront le droit et qui seront impartiales », annonce-t-il expliquant qu’il ne le fait pas uniquement pour des raisons politiques et pour défendre sa liberté.

M. Olympio veut prendre cette initiative pour défendre son intégrité d’entrepreneur et ses compétences à gérer une entreprise. Il dit le faire également pour sauver l’emploi des dizaines d’employés qui travaillent à Axxend.

« Je le fais enfin pour tous ceux qui, malgré la tempête, ont continué à croire à ma sincérité et mon honnêteté. Vous ne serez pas déçus. Je vous le promets », dit-il.

Réajustement du Parti des Togolais

L’opposant annonce une prochaine restructuration au niveau du Parti des Togolais pour permettre à cette formation de continuer à fonctionner et respecter son agenda.

« Je vais convoquer dans les tous prochains jours un Conseil National qui statuera sur l’intérim de la Présidence jusqu’au prochain congrès », annonce Alberto Olympio. 

« Bien sûr les moyens ne peuvent aller bien loin sans les hommes et les femmes sur le terrain, sans votre action, sans votre détermination, sans votre sérieux. Vous l’avez compris : Le Pouvoir, c’est Vous », déclare celui qui a repris le management de sa société depuis plusieurs semaines. 

M. Olympio demande aux militants de rester focalisés sur les prochaines échéances électorales et d’être intransigeants sur la question de la transparence électorale. 

TogoBreakingNews.info

LEAVE A REPLY