Claude Le Roy se rappelle le fameux Cameroun-Chili de la Coupe du monde 1998

331

Sélectionneur des Lions Indomptables à la Coupe du monde 1998 en France, le Cameroun a été éliminé suite à un match nul 1-1 face au Chili sur fond de décisions arbitrales douteuses. Alors que les Camerounais et Chiliens s’affrontent le dimanche prochain dans le cadre du premier tour de la Coupe des Confédérations en Russie, l’actuel patron des Eperviers se rappelle ces moments douloureux sur jeuneafrique.com.

La rencontre se déroule le 23 juin de 1998 au stade de la Beaujoire à Nantes. Les Camerounais quittent le mondial français après leur nul 1-1 contre le Chili. L’« arbitre hongrois Laszlo ne laisse rien passer de notre côté. A cette époque, on entendait souvent que les équipes africaines jouaient durement, qu’elles misaient sur leur puissance athlétique. Un délit de sale gueule que le Cameroun a payé au prix fort », se rappelle-t-il.

En ce moment là, les Lions Indomptables (un nul contre l’Autriche 1-1 et une défaite contre l’Italie 0-3) avaient besoin d’une victoire pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Chiliens, eux, en avaient deux.

Pendant cette confrontation, le Cameroun encaisse un but sur coup franc. Rigobert Song est expulsé, suite à un second carton jaune sévère. Patrick Mboma réussit à égaliser. Selon le technicien français, « C’est à partir de ce moment-là que l’arbitre a eu une attitude incroyable, scandaleuse même ».

Et d’ajouter que pour lui, « il s’est passé quelque chose ce jour-là. Et croyez-moi, je ne suis pas le seul à le penser ».

L’arbitre refuse deux buts valables aux Camerounais pourtant en infériorité numérique. Claude Le Roy en garde une amère expérience.

A.H.

Source : www.icilome.com

LEAVE A REPLY