CAP 2015 maintient le cap sur les réformes politiques et annonce une marche pour samedi

191

CAP 2015 sera à nouveau dans les rues de Lomé, à 48 heures de l’ouverture du Sommet de l’Union Africaine sur la Sécurité maritime. Et ceci pour revendiquer une nouvelle fois les réformes politiques.
 
Selon les responsables de ce regroupement de l’opposition politique togolaise opposé à quelque participation à ce sommet qui rassemble à Lomé des présidents et Chefs de gouvernements africains à partir du 10 Octobre prochain, l’objectif de cette nouvelle sortie est d’exiger « l’adoption et la mise en œuvre consensuelle des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) et la mise en œuvre consensuelle de la feuille de route du processus de décentralisation ainsi que l’organisation consensuelle des élections locales ».
 
Outre les réformes, CAP 2015 et ses militants et sympathisants comptent profiter de cette occasion pour réclamer également la « libération des personnes abusivement détenues ainsi que la levée des inculpations arbitraires et des contrôles judiciaires dans l’affaire des incendies des marchés de Kara et de Lomé et le rétablissement dans leurs droits, des représentants de CAP 2015 arbitrairement exclus de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ».
 
Un bon cocktail de réclamations qui ne datent pas d’aujourd’hui.
 
Quelle sera l’issue de cette énième manifestation de rue de ce regroupement qui a soutenu la candidature de Jean-Pierre Fabre à la dernière présidentielle ? Difficile de s’avancer sur des pronostics dans la mesure où plusieurs initiatives en la matière n’ont pu faire bouger ne serait-ce que d’un iota les lignes surtout pour ce qui est de ces réformes. Bon à suivre !
T228
 

TogoActualité.com

LEAVE A REPLY