CAN 2017/Eperviers : Kossivi Reinhardt insiste sur la concentration

101

Kossivi Reinhardt à gauche

En prélude à la phase finale de la CAN Gabon 2017, les Eperviers sont en stage à Dakar au Sénégal depuis le 1er janvier dernier. Le Togo étant l’outsider dans la poule C aux côtés de la Côte d’Ivoire, du Maroc et de la RDC ; Kossivi Reinhardt, ancien Secrétaire général de la Fédération togolaise de football, a une solution à Emmanuel Adébayor et compagnie.

La sélection nationale n’est pas au mieux de sa forme pour la CAN 2017. L’effectif retenu par Claude Le Roy est composé de beaucoup de joueurs en petite forme. C’est le cas par exemple de la colonne vertébrale des Eperviers (Kossi Agassa-Serge Akakpo-Alaixys Romao-Emmanuel Adébayor).

Les Eperviers sont actuellement au Sénégal pour leur dernier stage. Claude Le Roy les soumet à un travail de fond intense. Pour les sans clubs, cela pourrait leur être préjudiciable, disent des sources.

Le Togo est la sélection la plus faible dans le groupe C de la CAN 2017 par rapport aux effectifs des Eléphants, des Lions de l’Atlas et des Léopards. Malgré tout, les Eperviers pourraient déjouer les pronostics.

Selon Kossivi Reinhardt, ancien Secrétaire général de la Fédération togolaise de football, le staff technique doit miser sur les aspects santé et concentration. Il ne faut pas que Claude Le Roy se fasse « piéger » par des joueurs traînant des bobos. Il faut alors faire tous les examens pour s’assurer que les joueurs sont aptes, conseille-t-il.

Le chargé de cours à la Fédération internationale de football association (FIFA) insiste également sur le volet concentration. A l’en croire, c’est primordial, à partir du moment où les joueurs togolais se sentent inférieurs à leurs adversaires.

A.H.

icilome.com