CAN 2017, Groupe C : Terminus pour les Éperviers du Togo, plumés par les Léopards de la RDC !

184

La course des Eperviers du Togo dans la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) « Gabon 2017 » a pris fin ce mardi au stade de Port-Gentil (sud de Libreville) avec une défaite 1 à 3 contre les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC), a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress.

C’est la seconde défaite que le Togo enregistre en trois (3) matchs de poule après celle contre le Maroc (1-3) et un nul lors du premier match contre les champions en titre, les Eléphants de la Côte d’ivoire.

Démarré à 20 heures précises, heure locale, le match Togo-RDC a connu des premières minutes d’observation entre ces deux (2) équipes qui, malgré tout, se connaissent très bien. Mais à la 7ème minute de jeu, le portier togolais, Baba Tchagouni, pour avoir voulu éviter un corner au Togo, s’est senti mal au pied.

Le match s’est poursuivi mais à la 19ème minute, suite à une intervention musclée dans la surface de réparation, le goal togolais n’a pu faire mieux que de demander son changement. La confrontation reprend 4 minutes plus tard, lorsqu’il a été évacué et remplacé par le dossard n°1, Cédric Mensah de Mans FC. Mais tout va mal commencer pour le camp togolais à la 28ème minute lorsque sur une passe mal faite au rond central par le milieu, la RDC marque un but grâce à son dossard n°6.

Douze (12) minutes plus tard, Rasak Boukari et le capitaine des Eperviers, Emmanuel Sheyi Adebayor bluffent la défense congolaise avec plusieurs échanges sous les applaudissements du public acquis à la cause togolaise mais c’est sans compter avec la vigilance de la défense congolaise. Cette action offensive a été suivie à la 42ème minute par un coup franc de Mathieu Dossévi sans grand danger pour le Congo. Le goal Matampi veille au grain. A la 44ème minute, un corner congolais a failli créer l’occasion d’un second but mais il y a eu plus de peur que de mal. La balle termine sa course sur le montant gauche. Et deux (2) minutes après, l’arbitre central renvoie les 22 acteurs au vestiaire.

La deuxième mi-temps, comme le début de la première, a connu plusieurs minutes de jeu équilibré mais le Togo sera surpris par un second but congolais marqué par le dossard n°21 qui, servi à la lisière de la surface de réparation togolaise, lobe Cédric Mensah qui n’a pu faire grand-chose. La réplique d’Adebayor a failli s’en suivre à la minute près. Le capitaine de l’équipe togolaise servi sur une balle aérienne, a dégainé avec la tête mais le coup n’étant pas cadré, échoué à quelques mètres du but gardé par Matampi. A la 11ème minute, le goal togolais n’a eu de choix que de renvoyer des points avec toutes ses forces un coup franc congolais. Quelques secondes plus tard, il devait toucher un autre ballon qui prenait la trajectoire de la lucarne. A la 17ème minute, la RDC corse l’addition mais le buteur a été malheureusement déclaré hors-jeu.

Le coach français, Claude Le Roy opère à la 21ème minute un remplacement dans son équipe. Fo-Doh Laba, joueur du RS Berkane au Maroc a remplacé Mathieu Dossévi, joueur de Standard Liège. Le sélectionneur congolais opte aussi pour un changement, le premier buteur a été remplacé, probablement par un défenseur.

Le remplacement tactique de Le Roy a payé à la 23ème minute. Le nouvel entrant, Laba marque un but. Le Togo réduit ainsi le score à 2 contre 1. Le Togo devrait revenir au score si à la 24ème minute, Adebayor avait marqué un but. Sa frappe tirée à bout portant, trouve le gardien congolais. Une panique a pris les supporters togolais à la 27ème minute de jeu, lorsque le dossard n°22 de la RDC crée la surprise dans la défense togolaise, feinte, se retrouve nez-à-nez avec le portier Cédric Mensah mais opte pour un tir croisé non cadré.

Un nouveau changement intervient dans le camp togolais à la 13ème minute de la fin de la partie. Rasak Boukari cède sa place à Alexys Romao d’Olympiakos en Grèce. Deux (2) minutes plus tard, un coup franc congolais touche la barre transversale du goal togolais et tombe, l’arbitre central pointe du doigt le rond central : c’est le troisième but congolais.

Le capitaine togolais, à 92ème minute de jeu manque encore de marquer. Il fait un tir cadré mais le gardien le dévie au corner. Le score en restera là jusqu’à la fin de la partie.

Dans le second match de la même poule qui a opposé la Côte d’Ivoire au Maroc, on annonce la victoire des Lions de l’Atlas sur un score de 1 but à 0. Ainsi, le champion en titre, tout comme le Togo, quitte la compétition continentale.

La RDC termine premier du groupe C avec 7 points, suivie du Maroc, 6 points, de la Côte d’Ivoire, 2 points et du Togo, 1 point.

Source : Telli K., AfreePress

27Avril.com