Brutalité policière : l’ASSVITO fustige les forces de l’ordre

885

Image Archive

Le jeudi 13 avril dernier, de farouches affrontements ont eu lieu entre forces de  l’ordre et la population  lors d’une manifestation dans le canton de Pagouda dans la préfecture de la Binah (localité située à environ 500 km au Nord-Est de Lomé).Situation déplorable vue la recrudescence des violences exercées par les forces de l’ordre à l’égard des populations ces temps-ci. C’est visiblement ce que dénonce le  communiqué rendu public mardi par l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO).

A s’en tenir aux informations que rapporte l’association, tout a tourné au vinaigre au cours d’une manifestation   publique à caractère « pacifique » pour extérioriser  un « sentiment de protestation vis-à-vis des conclusions du Conseil préfectoral relatives à la méthode de désignation de la chefferie traditionnelle de la localité ». Véritable casse-tête chinois !

 

Dans la foulée, des  « militaires » venus « vraisemblablement du Camp Militaire Général Améyi de Kara situé à une cinquantaine de kilomètre de la Binah » ont passé à tabac la population. Il est enregistré  quatre (4) blessés graves dont une mineure. On ajoute à cette liste,  sept (7) personnes arrêtées dont une femme. Les personnes arrêtées dans cette affaire sont  à la prison civile de Kara dans des « conditions inacceptables ».

L’ASVITTO condamne ces « violences inouïes des militaires sur les populations civiles à l’occasion d’une manifestation pacifique et dénonce les conditions de détention des personnes arrêtées ». L’association fait de ce pas appel  au gouvernement à « mettre fin à la terreur qui s’est emparée actuellement du canton de Pagouda par le fait de l’intervention excessive des militaires, et de faire privilégier les méthodes légales et pacifiques d’interpellations qui sont conformes à l’Etat de droit ». L’Etat doit mettre fin a la « privation de nourriture »  qui prévaudrait dans les quatre murs de la prison civile de Kara pour les détenus.

www.lomeinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here