Brigitte Adjamagbo: « Au Togo, c’est le pouvoir qui est responsable des violences »

0

Brigitte Adjamagbo, secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) et coordinatrice de la coalition de 14 partis politiques de l’opposition, rejette toutes les accusations du président Faure Gnassingbé et demande une enquête indépendante pour situer les responsabilités.

En visite au camp Témédja situé à 200 kilomètres au nord de Lomé vendredi, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a accusé l’opposition d’être responsable des cas de décès enregistrés lors des manifestations de rues qui enveniment le climat politique dans le pays.

Source : bbc.com

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here