Boudè a frappé à Koka, Niamtougou 14/09/2016

492

Par togo-online

Boudè a frappé à Koka, Niamtougou                                                                             14/09/2016

Carburant frelaté, boudé comme on le surnomme au Togo, constitue une source de drame qui, au même moment qu’elle offre de l’emploi et du vivre, ôte la vie aux pauvres populations qui s’adonnent à sa commercialisation. C’est le cas des faits qui se sont produits à Koka dans la ville de Niamtougou, à environ 438 km au nord de Lomé. Un dépôt de boudè a pris feu. Un enfant y laissa la vie aux côtés des dégâts matériels que l’incendie a provoqué.

Le vendeur carburant frelaté a stocké son produit dans plusieurs tonneaux entreposés dans une maison à Koka. L’incendie serait provoqué par les grondements de tonnerre qui accompagnaient la grande tornade qui s’est abattu sur la ville. D’une puissance considérable, les grondements de tonnerre ont provoqué une décharge électrique qui s’est abattue sur les stocks. C’était le début du drame sous le coup de flammes ardentes meublées en fonds sonores, de fortes détonations.

Un enfant est décédé dans l’incendie. Toute la maison est partie en feu ainsi que 3 camions de transport. Alerté, les sapeurs pompiers de l’aéroport de Niamtougou et ceux de Kara sont intervenus sans toutefois parvenir à sauver l’enfant qui y laissa la vie.
Cet énième accident dû au carburant frelaté risque de remettre en scelle les fameux opérations entonnoirs qui eux aussi constituent un danger pour les paisibles populations qui paient le lourd tribut malgré elles.

Togo-Online.co.uk