Basculement en 2018 au plus tard

220

L’Union internationale des télécommunications (UIT) avait fixé au 17 juin 2015 la date butoir pour le passage de la diffusion analogique au tout numérique. Mais le Togo, comme d’ailleurs la plupart des pays africains, n’ont pas respecté pas cette échéance.

Si le signal de la TVT (télévision publique) est déjà sur satellite (Eutelsat bandes KU et C), il faut également achever la modernisation des équipements de production et de diffusion.

Il faudra enfin que les téléspectateurs s’équipent d’un décodeur -pas encore commercialisé au Togo – ou d’un téléviseur numérique. 

Le chantier est donc toujours ouvert.

Le ministre de la Communication, Guy Lorenzo, qui s’adressait mardi aux techniciens de la télévision publique, a assuré que le basculement se ferait au plus tard en 2018.

Cette révolution technologique impose des investissements conséquents de la part du secteur de l’audiovisuel public.

Republic Of Togo