Approvisionnement gazier : le Ghana doit toujours de l’argent au Nigéria (WAPCo)

290

Mike Enendu, le DG de la West African Gas Pipeline Company (WAPCo) vient de réagir au tweet du président Nana Akufo-Addo (photo), faisant état de ce que le Ghana a payé toutes ses dettes envers la société d’Etat nigériane du gaz (N-Gas). L’entreprise publique exporte le gaz vers le Ghana via les pipelines détenus par la WAPco.

« WAPco et le gouvernement ghanéen sont conscients de la situation de la dette (…) Il reste encore des sommes à payer (…) Quoi qu’il en soit, le gouvernement et WAPCo connaissent la situation réelle de la dette.», a expliqué M. Enendu, selon des propos relayés par Vanguard Nigeria.

Il y a quelques jours, le quotidien en ligne ghanéen Ghana Web avait diffusé une publication du compte twitter du président Akufo-Addo dans laquelle il signifiait que les 60 millions de dollars qui constituent la dette du Ghana, venaient d’être soldés.

Une annonce qui a eu une forte résonance dans l’opinion publique. Cependant, le patron de la WAPCo dit douter que cette information ait été donnée par le chef de l’Etat ghanéen qui, dit-il, connait bien la situation de son pays par rapport à la N-Gas. « Je ne suis pas sûr que cette information vienne des autorités ghanéennes et ce n’est évidemment pas nous qui l’avons publiée.», a-t-il déclaré.

Est-ce une erreur? Le compte du chef de l’Etat ghanéen aurait-il été piraté? Les interrogations subsistent car aucun éclaircissement n’a été apporté par la partie ghanéenne à ce jour.

La WAPCo est une coentreprise entre les secteurs privé et public du Nigéria, du Bénin, du Togo et du Ghana. Elle possède des infrastructures de transport de gaz et produit au Nigéria à destination de la clientèle des autres pays.

Olivier de Souza

Agence Ecofin

1 COMMENT

LEAVE A REPLY