André Johnson interpellé sur les boues de phosphates déversées dans l’océan

319

Abordant le thème sur l’économie bleue, les experts ont discuté des politiques de protection de l’environnement marin. L’occasion était donc idéale pour explorer les différentes politiques de différents pays en la matière.

Interpellés sur la question de pollution océanique due aux déchets de phosphates exploités sur les côtes togolaises et déversés dans la mer, les autorités en la matière, ont notamment exposé les efforts entrepris par le Togo pour endiguer le phénomène.

« S’agissant des boues phosphate qui sont déversées dans l’océan, ça a fait l’objet d’une grande préoccupation du gouvernement togolais et nous avons fait des recommandations au ministère des Mines », a révélé le ministre André Johnson de l’Environnement et des Ressources forestières.

Il soutient également que le gouvernement a pris contact avec une société qui s’occupe des zones humides et qui a promis d’aider le Togo en matière de renforcement des capacités pour essayer d’endiguer ce problème.

Alors que le problème est vieux, les explications du ministre en charge de l’environnement laissent percevoir que les efforts entreprises ne sont pas à la hauteur du danger.

A.L

icilome.com