Ambiance tendue à l’ambassade du Gabon à Lomé

258

L’ambassade du Gabon au Togo traverse une zone de turbulence. Dans cette institution, note ‘’Liberté’’ de ce matin, les employeurs en veulent à l’ambassadeur Silvère Aboubakar Minko-Mi-Nseme pour sa gouvernance, ses envolées verbales.

Selon le confrère, le quotidien à l’Ambassade du Gabon à Lomé rime avec les « violences verbales, interdictions tous azimuts, rallonge interminable des contrats à durée déterminée (CDD), injures et autres comportements humiliants ».

Et donc l’ambiance entre le personnel et l’employeur est tendue à en croire les témoignages recueillis par nos confrères. Silvère Aboubakar Minko-Mi-Nseme, lui, balaie d’un revers de la main tous les griefs portés contre lui, sa gestion de la boîte et menace.

« Tous ceux qui sont sous in CDD seront laissés à la fin de leurs contrats. Il faut aller le dire à ceux qui sont venus vous voir. Ce n’est pas parce que vous allez écrire un article que ça va changer quelque chose. Après deux jours, l’article sera oublier, mais eux, ils vont payer. Il faut le leur dire, avant que je ne parte, ils seront virés », a craché l’ambassadeur, propos rapporté par le confrère.

Cette sortie de l’ambassadeur risque de compliquer une situation déjà morose.

A.H.

icilome.com

LEAVE A REPLY