Agriculture & Alimentation : Quel Bilan pour le PNIASA au Togo ?

520

Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) au Togo, Programme national d’investissement agricole (PNIA) en Côte d’Ivoire, au Benin et au Cameroun, des pays d’Afrique de l’ouest ont bénéficié de fonds pour relancer le secteur agricole depuis 2012. Ce programme prendra fin en 2017 sans que les populations ne sachent vraiment les fonds qui ont été mobilisé à cet effet.

Agriculture & Alimentation : Quel Bilan pour le PNIASA au Togo ?

A quelques mois du clap de fin de cette initiative, la Côte d’Ivoire vient de rendre publics les montants mobilisés. Mais plus encore, le ministère de l’Agriculture de ce pays s’est attelé à établir la situation des emplois générés par ce programme ainsi que les avancées dans la production des cultures vivrières et celles de rente. Lorsqu’on se rappelle que le PNIASA était composé au départ de trois projets que sont le Projet d’appui au secteur agricole (PASA), le Projet d’appui au développement agricole au Togo (PADAT) et le Projet d’amélioration de la productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP), il convient, pour un devoir de transparence, que les autorités en charge de ces milliards mis à leur disposition, fassent une communication publique sous forme d’une conférence de presse pour édifier chacun sur la part des institutions et celle de l’État, les sommes attendues et celles effectivement récoltées, et toutes autres informations qui soient de nature à dissiper les soupçons de mauvaise gestion qui ont longtemps entouré la gestion des fonds du PNIASA et ses projets. Voici ce que l’agence APA a récolté sur le PNIA en Côte d’Ivoire samedi dernier.

Côte d’Ivoire: 1608 milliards FCFA mobilisés pour le Programme national d’investissement agricole – (APA 04/02/17)

Le Ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural Mamadou Sangafowa Coulibaly a annoncé, vendredi, à Abidjan que le programme national d’investissement agricole (PNIA) lancé en 2012 a mobilisé 1608 milliards de FCFA sur 1040 milliards de FCFA attendus, soit près de 80% de ressource attendus.

« Le programme national d’investissement agricole (PNIA) pour un financement de 1040 milliards FCFA attendus à ce jour, nous sommes à une mobilisation de 1608 milliards de FCFA. Nous sommes à près de 80% de ressources attendues pour la mise en oeuvre du PNIA en 4 années d’exécution », a annoncé le Ministre Coulibaly.

« En fin 2017 à ce rythme nous pouvons dire en ce qui concerne les objectifs de mobilisation de ressources que nous serons largement au-dessus de la moyenne observé en Afrique Subsaharienne », a précisé Mamadou Sangafowa selon qui l’année 2016 s’est achevée avec un bilan agricole contrarié dû à la sécheresse constaté durant l’année 2016.

« Pour l’année 2016 qui s’achève le bilan agricole a été quelque peu contrarié par la sècheresse. Ainsi beaucoup de cultures, notamment le cacao, l’anacarde, et surtout le vivrier en ont souffert », a-t-il fait remarquer. Par conséquent, le Ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly a annoncé que « le bilan de production globale est resté autour de 24 millions de tonnes comme à l’année 2015. Mais nous sommes certains que le bilan 2017 va remettre les choses à l’endroit », a-t-ajouté.

« Cependant, en ce qui concerne les ressources des revenus des producteurs au niveau des cultures de rente, nous avons enregistré une progression de 11% avec 2795 milliards de FCFA de revenus cumulés, toutes les cultures de rente confondues au niveau de l’exercice 2016. S’agissant des cultures vivrières, c’est 3410 milliards FCFA contre 3151 milliards FCFA en 2015, soit une progression de 8% », a-t-il dit.

Le Ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly qui se félicite du bilan de l’exercice 2016 du monde agricole estime à ce jour que « le cumul des emplois générés par la mise en oeuvre du programme nationale d’investissement agricole s’élève à près de 1 800 000 emplois sur un objectif de 2 400 000 emplois ».

Source : Liberté No. 2371 du 07 février 2017

27Avril.com

LEAVE A REPLY