Agbeyome Kodjo: ‘2 loups et un agneau votent pour le repas du soir. Imaginez la suite’ Featured

458

La question politique influe sur le développement économique et l’ancien Premier Ministre togolais, Agbeyome Kodjo en sait beaucoup. Invité dimanche de Pyramide FM et décrivant une misère de plus en plus ambiante au Togo, le Président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo solidaire (OBUTS) a estimé que le manque d’alternance dans le pays en est pour beaucoup dans la situation actuelle.

« Les Togolais crient misère. Cette dernière s’amplifie dans le pays et ce n’est plus seulement les plus faibles qui expriment le besoin de quémander. C’est aussi le fait de personnalités insoupçonnées », dit le patron d’Obuts qui révèle avoir rencontré ces derniers jours des gens qui disent n’avoir pas mangé pendant trois jours successifs.

Pour lui, la lutte contre la corruption et l’impunité est incontournable. Il appelle à prendre des mesures pour développer les secteurs TIC et de l’agriculture pour créer de l’emploi.
Sur le plan politique, M. Kodjo pense que le manque d’alternance au pouvoir en est pour beaucoup dans la situation qui prévaut actuellement au Togo.

« Quand vous gérez pendant un certain temps, ouvrez les portes de l’alternance. Et d’une manière ou d’une autre, si ceux qui vous succèdent se sont révélés incapables, je pense que les populations vont tirer les conséquences pour les prochaines échéances électorales », a-t-il dit.

Et parlant des élections, le pouvoir et l’opposition se déchirent actuellement sur la prochaine mise en place d’une Commission électorale qui devrait être technique selon le vouloir du gouvernement. Agbeyomé Kodjo s’interroge sur les motivations des autorités.

« Nous avons observé des scènes insolites lors de la publication des dernières élections présidentielles. Comment éviter que la CENI reste politisée. Je pense que c’est la réponse que le gouvernement veut apporter en optant pour une CENI technique. Mais est-ce que cette CENI seule suffit permettra d’obtenir la vérité des urnes ? Ne sera-t-elle pas une autre CENI qui trainera les mêmes tars que la CENI politique ? Ce sont des questions que je me pose.», relève M. Kodjo qui propose qu’un dialogue d’une semaine soit convoqué.

Le président d’Obuts pense qu’il faut régler la question de la liste électorale qui n’est pas fiable à l’heure actuelle. Il préconise la mise en place d’un système de révision automatique de listes électorales.
Agbeyome Kodjo note que le pouvoir fait tout pour rester aussi longtemps que possible mais souhaite à ce que la démocratie togolaise ne soit pas une farce.

« Deux loups et un agneau votent pour le repas du soir. Imaginez la suite », a-t-il avancé pour illustrer le rapport entre l’opposition togolaise et le parti au pouvoir.

L’ancien Premier Ministre salue la synergie d’action du CAP2015 et du Groupe des 6 partis politiques. Il appelle tout de même à associer les forces émergences notamment le PNP et à ratisser large. Il souhaite qu’il ait une bonne organisation et une volonté politique des acteurs de l’opposition afin de disposer des moyens nécessaires pour conquérir le pouvoir.
Abordant les prochaines échéances électorales, M. Kodjo annonce que son parti politique s’active sur le terrain et se décidera en fonction de l’organisation de l’opposition lors de ces échéances.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here