Affaire de match truqué : Le président de Gbikinti réfute toute accusation

131

Un soupçon grave pèse sur la victoire 11-0 de Gbikinti contre Maranatha de Fiokpo lors de l’ultime journée du championnat de première division. La Fédération togolaise de football suspend provisoirement les deux équipes incriminées en attendant la conclusion des enquêtes. Le président du club de Bassar récuse toute accusation avec véhémence.

En pulvérisant Maranatha 11-0, Gbikinti assure ainsi sa place en première division la saison prochaine. Le score parait surréaliste. Beaucoup parlent de match truqué, manipulé, marchandé.

La Fédération togolaise de football (FTF) prend acte et suspend provisoirement les deux clubs. Elle saisit sa commission d’Ethique pour faire la lumière dans cette affaire et situer les responsabilités.

Mais cette suspension n’est pas du tout du goût du président de Gbikinyti, Daoune Boundjou.

Dans une interview, il explique que son équipe a gagné normalement son adversaire pour se maintenir dans le championnat d’élite. Il sonne ensuite le président de la FTF, Colonel Guy Kossi Akpovy de lever immédiatement la suspension. C’est une décision, selon lui, illégale et infondée.

Affaire à suivre.

A.H.

Source : www.icilome.com

1 COMMENT

  1. comment une telle personnalit peut se mettre parler de cette affaire publique sans attendre le rsultat d’enqute ,

LEAVE A REPLY