Adebayor dit tout haut ce qu’il pense des performances de Claude Le Roy à la tête des Eperviers

1941

Le métier d’entraîneur n’est pas un métier facile, reconnait le capitaine des Eperviers du Togo Emmanuel Adébayor, interrogé samedi sur les performances du Français Claude Le Roy à la tête de l’équipe A des Eperviers. « Je peux vous garantir que c’est un métier qui n’est pas du tout facile. Rentrer dans un pays et choisir les 22 meilleurs joueurs de ce pays, c’est très difficile d’autant plus qu’au Togo on n’a pas eu de championnat pendant 3 ou 4 ans », a-t-il indiqué au micro de radio-Taxi Fm à Lomé.
 
Pour l’international togolais, les résultats « mitigés » de l’équipe des Eperviers sont dus en partie à l’absence de joueurs évoluant dans des grands clubs comme le Real Madrid ou Barcelone. « Le coach veut réellement que les choses avancent. On fera tout pour être au Cameroun », a-t-il affirmé et de rappeler que Claude Le Roy est aujourd’hui obligé de composer une équipe compétitive avec les joueurs qu’il a sous la main. « Aujourd’hui le Togo reste le Togo, on n’a pas des joueurs comme la Côte d’Ivoire. On n’a pas des joueurs comme Tioté, paix à son âme, on n’a pas des joueurs comme Yaya Touré, on n’a pas eu des Didier Drogba dans notre pays, il faudra comprendre cela », a martelé le capitaine des Eperviers et de dénoncer l’attitude de certains de ses jeunes coéquipiers qui préfèrent s’offrir des téléphones à la mode plutôt qu’investir dans l’équipement.
 
A.Y.
 
source : afreepress
 

TogoActualité.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY