A L’EPP Bè Aklassou, tous les jeudis sont jour de ‘motivation’ pour les élèves

154
A L’EPP Bè Aklassou, tous les jeudis sont jour de 'motivation' pour les élèves

Chaque jeudi à midi, avant de rentrer chez eux, tous les élèves de l’Ecole primaire publique (EPP) Bè Aklassou ont droit à un déjeuner, non pas dans le cadre du programme de cantine scolaire initié par le gouvernement depuis quelques années, mais grâce à une opération de distribution de nourritures de l’Association bien-être pour les écoliers (ONG ABEPE).

Ce jeudi encore, la règle a bien été respectée. Les plus de 1060 écoliers des trois (3) groupes (A, B et C) que compte cet établissement scolaire sis en plein Bè, un quartier populaire de Lomé, ont eu droit chacun à un plat de riz au gras avec légumes, accompagné d’un morceau de viande et de l’eau.

Selon les responsables de l’école bénéficiaire de ce déjeuner hebdomadaire, la motivation et l’enthousiasme des élèves sont au top tous les jeudis. Et si cette opération devrait être journalière, a insisté Gbédodé Azamah, Directrice du Groupe B, les résultats à la fin de chaque année seraient très bons.

« Nous sommes dans un milieu défavorisé de Lomé et ce geste de l’ONG nous rassure qu’au moins les jeudis, tous les élèves seront en classe parce que cela les motive. Même du côté des parents, c’est la joie. Certains d’entre eux préfèrent inscrire leurs enfants chez nous parce qu’ils savent qu’au moins les jeudis, ils auront droit à un repas chaud avant de rentrer. Comme on dit en Afrique, que la tête des enfants accompagne les donateurs », a-t-elle ajouté.

Pour les donateurs, la motivation de faire ce geste envers les élèves de cette école tous les jeudis, vient de l’envie de voir les enfants bénéficiaires épanouis.

« Dans ce quartier, il y a beaucoup de familles défavorisées et plusieurs enfants ne mangent pas à midi avant de revenir en classe l’après-midi. A travers ce repas équilibré et hebdomadaire, nous essayons d’apporter notre petite goutte d’eau à l’épanouissement de ces enfants », a déclaré Pepita Adéléyé Barruet-Adenka, la présidence de l’ONG ABEPE.

D’après elle, l’ONG nourrit un « rêve », celui d’assurer de façon journalière à tous les élèves du Togo, le déjeuner. « Mais, nous n’avons pas encore ces moyens », a-t-elle relativisé.

Pour rappel, ce n’est pas la seule activité de cette ONG. A chaque rentrée scolaire, elle distribue des fournitures scolaires aux élèves dans au moins quatre écoles dans le quartier de Bè et à l’intérieur du pays. Il y a 4 ans, l’ONG ABEPE était encore une association. Elle a acquis le label d’ONG depuis le mois d’août 2016.

Source : www.icilome.com