A cause de Whatsapp, les filles n'ont plus peur de la mort

766

Les filles de Lomé adorent faire Whatsapp partout où elles sont : église, mosquée, bar, trottoir, marché, fête, école, maison, au lit, au travail, hôpital et même sur la moto. Ce qui nous préoccupe ici, c’est lorsqu’elles sont en circulation surtout avec les conducteurs de taxis-motos. Pour en savoir plus sur ce phénomène, nous avons approché un conducteur de taxi-moto. Lisez.

Parlez-nous de votre travail et les femmes

Merci pour la question et surtout pour l’opportunité. Notre boulot, c’est la routine de tous les jours, rendre services à ceux qui vont au travail, marché, écoles… Généralement, les femmes adorent prendre la moto chez des conducteurs qui ont les qualités suivantes : discret, élégant, et ayant une bonne moto. En plus, elles n’aiment pas les « ZED MAN » qui fument et boivent, ceux qui ont des coiffures bizarres sont exclus.

Vous causez beaucoup avec les femmes en circulation. Qu’est-ce qu’elles vous disent ?

Elles nous parlent des problèmes qu’elles ont avec les hommes. Surtout ceux, infidèles sans oublier les « saprophytes », les faiseurs de fausses promesses… Certaines d’entre elles nous parlent de leur série de déceptions. Par ailleurs, les femmes commerçantes nous parlent de leurs activités.

Avez-vous des clientes qui font Whatsapp en pleine circulation ?

C’est ce que nous vivons tous les jours, au moins 80 pour cent des filles que je prends le font. Excepté certaines femmes responsables qui se respectent en circulation. Beaucoup de mes collègues aussi se plaignent de ces filles et femmes qui nous distraient en circulation. Dès qu’elles reçoivent certains messages (sentiment ou argent), elles oublient qu’elles sont en circulation, elles sursautent sur la moto. A l’heure où je vous parle, j’ai eu un accident avec une fille dans ces mêmes situations la semaine passée. Elle a reçu un message, a poussé un cri sur la moto. J’ai eu peur et j’ai perdu le contrôle, nous nous sommes retrouvés à terre, blessés, moto endommagée.

Selon vous pourquoi avait-elle crié ?

Elle nous a dit après qu’un homme lui a confirmé de venir prendre 50.000F. Donc voilà ce qui nous a poussés dans cet accident.

Quels conseils avez-vous pour celles qui font Whatsapp en circulation ?

Je leur demande d’éviter de manipuler le téléphone en pleine circulation, arrivée à destination, elles auront tout le temps pour le faire. Sinon, elles risquent de perdre leur vie.

Réalisée par Stéphane Afekson

TogoBreakingNews.info

1 COMMENT

  1. Merci bcp pour cette observation :ma proposition est de sensibiliser les conducteur de moto a leur fait comprendre de parler a leur clients avant qu’elle monte sur la moto que leur vie est en danger tous les deux si elle fouille les portables sur la moto.merci

LEAVE A REPLY