4ème édition de Female Tech Camp : Cina Lawson encourage les 50 Nana Tech

188
4ème édition de Female Tech Camp : Cina Lawson encourage les 50 Nana Tech

La 4ème édition du Female Tech Camp, le camp de technologie qui vise à susciter chez les jeunes filles togolaises, des vocations pour les métiers du web, a été lancée ce vendredi à l’American Corner de l’Université de Lomé par la ministre des Postes et de l’économie numérique, Cina Lawson sous le thème : « le commerce électronique ».

Pendant deux (2) jours, cinquante (50) jeunes filles dont une dizaine de l’intérieur du pays, seront éclairées sur le lien qui existe entre les Objectifs de développement durable (ODD) 4, 5, 9 et 10 et les technologies de l’information et de la communication (TIC). Elles seront également outillées en matière d’innovation et d’entrepreneuriat dans les TIC.

Pour la promotrice de l’événement, Nadège Afoutou, il s’agit de contribuer à l’émergence de Nana Tech, c’est-à-dire des filles vraiment aguerries dans les métiers du web, autosuffisantes et prêtes à contribuer pleinement au développement du Togo. « Nous attendons qu’elles innovent et qu’elles programment, c’est-à-dire trouver une solution TIC à un problème social », a-t-elle précisé.

La tradition sera encore respectée cette année avec le concours de Pitch d’une minute sous l’œil d’un jury composé d’experts. La particularité réside en ce que cette année, le Centre d’incubation des femmes entrepreneures et d’affaires Innov’up va accompagner le meilleur projet jusqu’à son incubation.

Le premier partenaire de Female Tech Camp, l’Ambassade des Etats-Unis au Togo a, par la voix de son Directeur des affaires publiques, Mike Pryor félicité le gouvernement pour les efforts qui se font déjà et n’a pas manqué de l’inviter à promouvoir l’accès des hommes et des femmes d’affaires au commerce électronique. S’adressant aux participantes du camp, M. Pryor les a invitées au savoir-faire, à l’expertise et surtout à profiter des enseignements qui leur seront donnés durant les deux (2) jours.

La 4ème édition de cette initiative « noble » se tient quelques jours après l’octroi de licence à deux (2) nouveaux fournisseurs d’accès internet et à quelques jours de l’adoption par l’Assemblée nationale d’une loi qui crée le cadre réglementaire devant régir le commerce électronique au Togo, s’est félicité la ministre.

Tout en encourageant les 50 participantes à redoubler d’efforts, elle leur a rappelé que le premier programme informatique a été créé par une femme au XIXème siècle.

Tour à tour, les nombreux autres partenaires de l’événement, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Bureau régional de l’Afrique de l’ouest de l’Organisation internationale de la francophonie (BRAO/OIF) et les sociétés de la place sont montés au créneau pour rappeler que leur accompagnement se résume en ce que le développement de l’Afrique passe par le numérique.

Pour information, le Female Tech Camp a été initié par l’association Education, civisme et citoyenneté (ECC) avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo et né du constat de la faible représentation des jeunes filles dans les domaines des sciences en général, et des TIC en particulier.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here