450 000 euros de dommages pour Kodjovi Obilalé

3145

Sept ans après le mitraillage du bus des éperviers à cabinda, un français est condamné à 5 ans de prison et à verser 450 000 € de dommage à l’ex-gardien Kodjovi Obilalé. Le jugement est rendu par le tribunal de grande instance de Paris.

Depuis le 08 janvier 2010, que le bus de l’équipe nationale de football a été mitraillé par des autonomistes à Cabinda, une enclave du territoire angolais, où devaient se dérouler des matches de la CAN 2010, c’est seulement cette semaine que Kodjovi Obilalé obtient une première victoire dans le dossier.
Un citoyen français d’origine angolaise, identifié comme l’un des responsables du Front pour la Libération de l’Enclave de Cabinda (FLEC) a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris à 5 ans de prison et à verser 450 000 € de dommage à l’ex-gardien Kodjovi Obilalé.
L’ancien international togolais, devenu handicapé suite à cette fusillade, a publié un livre « Un destin foudroyé » dans lequel il a raconté l’histoire.

Par ailleurs, Kodjovi Obilalé a réussi sa reconversion et aide actuellement les jeunes déscolarisés de la Région de Bretagne en France à s’insérer dans la vie.
De même, l’ancien joueur veut apporter une solution innovante pour le Togo en matière d’énergie renouvelable. Pour ce faire, il a noué un partenariat avec la Société Free Watt dont il est le représentant au Togo.
Rappelons que deux autres togolais à savoir Abalo Amélété et Stan O’cloo ont laissé leur vie dans ce drame.

TogoBreakingNews.info

7 COMMENTS

  1. Ce français a agit au nom de qui?En quoi ce crime lui profite.L’un des dix commandements de Dieu nous interdit de tuer .Pourquoi ces européens de chez qui est venue la bible tuent ?….Est il que cette bible n’est dirigée que uniquement contre les Africains .Mes amis blague apart si c’était mon oncle qui était dans ce bus une fois cet attaque débute il sortira du jare d’eau de sa femme qui sera non couvert jusqu’à son retour ou carrément il sortir par la matrice de sa mère s’elle est encore vivant ou de celle de sa femme voilà l’une des forces africains que ces colons nous ont obligés à abandonner et voilà qu’ils profitent de nous tuer mains nues.Que faut il faire retourner à la tradition pour nous défendre ou continuer avec le christianisme avec espoir que Dieu le fera un jour……..

LEAVE A REPLY