4000 Moba du Burkina s’exilent au Togo suite à un conflit foncier

267

Au Burkina Faso, un litige foncier opposant Moba et Yanga dans le village de Kabou (province de Koulpélogo) a dégénéré en un affrontement. Une situation qui a forcé des milliers de Moba du Burkina à s’exiler dans les villages frontalier du Togo. Les faits se sont déroulés le mardi 23 dernier selon une note du gouvernement togolais.

L’État togolais a été saisi par la situation et confirme la tragédie qui malheureusement frappe un grand nombre de la couche sensible.

“Ces déplacés pour la plupart des femmes et des enfants sont arrivés sans effet dans notre pays à la recherche de secours et se trouvent dans une situation de précarité. Les enfants sont déjà menacés d’anémie et des cas de diarrhée sont signalés”, relate l’exécutif togolais.

Le communiqué du gouvernement togolais indique qu’à ce jour, près de 4000 personnes sont installés pour la plupart provisoirement dans les écoles de Djakpaga dans le Tône, Babidouaré, Samnaba et Badibou à Cinkassé.
L’État togolais pour sa part rassure de mesures urgentes prises pour venir en aide aux déplacés et demande à la population locale des villages hôtes, une grande solidarité dite habituelle au peuple togolais.

TogoBreakingNews.info

2 COMMENTS

  1. nous n’avons pas compris la couse de ce conflit foncier. L’lment Moba install dans le nord-togo a pour origine Fada N’gourma de la Haute Volta. pourquoi depuis plus de 6 sicles la population souche serait menace?

  2. Hi there just wanted to say hello. The words in your content seem to be running off the screen in Firefox. I’m not sure if this is a format issue or something to do with web browser compatibility but I thought I’d comment to let you know. The style and design look great though! Hope you get the issue fixed soon. Thanks.

LEAVE A REPLY