Nathaniel Olympio appelle l’opposition à rechercher la crédibilité

12

Il était également présent lors du congrès constitutif des Forces Démocratiques pour la République (FDR) samedi dernier au Bas-fond du Collège Saint-Joseph. Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, dans son intervention, a invité ses camarades, leaders de l’opposition, à « bâtir la crédibilité » pour mener la lutte à bon port.

Il est clair aujourd’hui que le peuple togolais finit par avoir un dégoût pour la lutte démocratique. Ceci à cause de 26 ans de marche pour arriver à la terre promise, mais sans succès. Pour redonner espoir à ce peuple ou « récréer l’espoir », comme l’affirme si bien le nouveau parti de Me Dodji Apévon, il faut donner aux Togolais autre chose que ce qu’ils ont déjà vu.

Et il faut des hommes et femmes crédibles, avec des idées cohérentes, selon Nathaniel Olympio. « Pour mener la lutte à bon port, nous devons bâtir notre crédibilité. Bâtir notre crédibilité, c’est d’avoir de la cohérence dans nos idées, et surtout de la continuité dans la cohérence », a-t-il déclaré.

Pour lui, les Togolais n’attendent qu’un bon projet pour renouer avec le goût de la victoire. « Nous devons proposer aux Togolais un projet clair, viable qui produit le goût de la victoire. Nous avons perdu le goût de la victoire », a-t-il fait remarquer.

Déjà, le président du Parti des Togolais ouvre les portes de sa formation au nouveau parti, afin de réfléchir ensemble et trouver des voies et moyens pour parvenir à l’alternance. Car, à en croire Nathaniel Olympio, les idées des FDR et du Parti des Togolais se rejoignent.

Doit-on s’attendre à une réorientation de la lutte pour arriver à des résultants probants ? Il est en tout cas trop tôt pour le dire.

I.K

icilome.com