Nadim Michel K. ‘cette corruption empêche l’alternance’

33

Pour la fin du 25ème anniversaire de la Conférence Nationale Souveraine, un débat a eu lieu ce mardi à l’hôtel Eda Oba, sous l’égide de Me Jean Degli. Parmi les figures politiques et universitaires présentes à la rencontre, Nadim Michel Kalife, expert en Economie Politique Togolaise.

Ce dernier se heurte à une question devenue récurrente à l’image de la situation politique du Togo : pourquoi il n’y a pas d’alternance au Togo ?

« La seule démocratisation réelle que nous avons eue, c’est celle de la corruption», a déploré l’Economiste dans sa réponse. L’expert poursuit : « Cette corruption empêche l’alternance, parce que ceux qui sont corrompus et maintenus au pouvoir, qui ont des avantages matériels grâce aux acquis du pouvoir pour eux-mêmes, leurs parents, leurs amis et proches ne veulent pas lâcher ces avantages et donc n’ont aucun intérêt à ce que l’alternance se produise ».

C’est ainsi que la situation perdure au plaisir de cette minorité de gouvernants. La corruption, les malversations financières, les cumuls de postes sont autant de maux qui se sucrent qui minent la société togolaise, le tout entremêlé dans une impunité criarde, sous le regard complaisant du “chef”.

Sûrement, ce dernier prépare un autre discours laudateur pour le 31 Décembre prochain, alors que les réalités sont ce qu’elles sont.

A. Lemou

icilome.com