« Mois rose » : plus de 381 décès dus au cancer du sein en 2008 au Togo

49

© togoactualite – Chaque année, plus de 1,1 millions de nouveaux cas de cancer du sens sont diagnostiqués dans le monde. Avec plus de 410 000 décès par an, le cancer du sein représente la cause d’environ 14% des décès dus au cancer chez la femme et de 1,6% des décès chez la femme dans le monde selon les données de l’Organisation mondiale de la santé. Au selon le Globocan 2008, le cancer du sein toucherait 663 femmes avec 381 décès pour la même période.
 
Même si cette maladie constitue l’une des principales causes de décès chez la femme, force est de constater qu’elle souffre de déficit de communication. C’est pour corriger cela que depuis huit ans, à l’instar d’autres pays du monde, le Togo célèbre « Octobre rose », ou mois de lutte contre le cancer du sein.
 
Cette célébration qui est une initiative de l’Association « Espérance et vie nouvelle », en collaboration avec la Ligue togolaise contre le cancer (LTCC) et les centres hospitaliers a reçu le soutien du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), s’est déroulée à l’hôtel Ibis de Lomé.
A cet effet, le Représentant de l’UNFPA au Togo, M. Saturnin Epié, s’est félicité de l’initiative, et a invité les femmes à se faire dépister très tôt.
 
La situation au Togo est alarmante, selon le représentant du ministre de la santé, le professeur Bello. Malheureusement les Togolais ne prennent pas compte de la dangerosité de la maladie, a-t-il poursuivant, estimant que c’est dans cette optique que son ministère est en train d’élaborer une enquête pour connaitre les aptitudes et attitudes des Togolais face à cette maladie.
 
Le traitement du cancer est très coûteux et les victimes le plus souvent sont abandonnées et isolées de la part des proches et de la société.
Le Togo ne dispose pas de radiothérapie, les malades vont au Ghana pour se traiter et certains médicaments ne se trouvent pas sur le territoire national.
 
Notons qu’au cours de cette campagne, le dépistage et la prise en charge des malades sont subventionnés.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

TogoActualité.com