Me Dodji Apévon ne se battra pas pour revenir à la tête du CAR

25

Absent du pays lors de son éviction à la tête du Comité d’action pour le renouveau (CAR), parti politique de l’opposition togolaise, Me Paul Dodji Apévon est revenu à Lomé ce dimanche nuit.
 
L’ancien président du CAR dont le bureau arrivé à la fin de son mandat, a été remplacé par un comité ad hoc dirigé par Nador Awuku, ne fera rien pour revenir à la tête du CAR. S’il n’a pas clairement dit qu’il créera un parti politique comme le lui demandent les jeunes qui le soutiennent et venus nombreux l’accueillir à l’aéroport de Lomé, Me Apévon dit avoir pris acte de l’acte « grave » posé derrière lui.
 
« Ce qui s’est passé derrière moi est tellement grave mais j’en prends acte. Je ne revendique pas la présidence du CAR, je ne me bats pas », a-t-il indiqué tout en envoyant un message à ses anciens compagnons : « La lutte que nous avons commencée il y a tant d’années, si nous étions honnêtes et que nous voulons que les choses changent, nous devons changer de comportements ».
 
Pour Me Dodji Apévon, ce dont il s’agit, c’est l’avenir du Togo et non son avenir à lui.
 
Pour rappel, le comité ad hoc qui a pris les rênes du CAR pour 60 jours, devra organiser dans le courant du mois de décembre prochain, une assemblée générale extraordinaire à l’issue de laquelle l’ancien président du parti, Me Yawovi Agboyibo fera probablement un retour. En tout cas, le président du comité ad hoc, M. Nador Awuku, au cours de sa première intervention, n’avait pas voilé ce retour.
 
Modeste K.
 
source : afreepress
 

TogoActualité.com