Master Chef

168

Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, a inauguré vendredi le 1er marché aux épices organisé dans les jardins de l’hôtel Ibis de Lomé.

Pendant trois jours une centaine d’exposants fera découvrir ou redécouvrir au public les épices locales : piment de table vert ou rouge, poivre noir, gingembre, poivre de Selim, … et les principaux plats qui ont fait la réputation de la gastronomie togolaise.

Le Maroc a pu imposer son couscous dans le monde entier, le Sénégal et la Côte d’Ivoire rendre populaires le Tchébou djem et la l’Atièkè. A son tour le Togo doit promouvoir à l’étranger le Wohè, le Gbékui dessi, le Hanvidokpomé, le fufu avec sauce blanche ou encore le Kodoro. Notre pays doit aussi se distinguer sur le plan gastronomique et culinaire’, a déclaré la ministre.

Promouvoir la gastronomie togolaise, c’est promouvoir le Togo et ses richesses

Cet événement est également destiné à valoriser l’agriculture togolaise et permettra d’inciter les consommateurs à acheter des produits fabriqués sur place d’aussi bonne qualité que ceux qui sont importés.

Expo à l’Ibis Lomé Centre

du 9 au 11 septembre

Republic Of Togo