Manuel Valls veut rapprocher l’Afrique et l’Europe dans « une alliance du 21e siècle »

33

Le Premier ministre français, en tournée africaine, a estimé que la France a une mission historique particulière : « Proposer à l’Europe et proposer à l’Afrique, une alliance du 21e siècle ».

« C’est notre responsabilité, à nous Français, de bâtir ces partenariats », estime-t-il.

Pour M. Valls, l’Afrique est le continent de l’avenir et si l’Europe ne répond pas aujourd’hui aux besoins de l’Afrique, « elle ira voir ailleurs », notamment chez les pays émergents. Or, « la croissance de demain se joue en Afrique », martèle le Premier ministre français.

La tournée de Manuel Valls a commencé par le Togo, puis le Ghana. Elle s’achèvera ce dimanche par la Côte d’Ivoire.

Au Togo, le Premier ministre français a affiché un grand volontarisme dans le renforcement des relations bilatérales, regrettant « un défaut d’intérêt à l’égard du Togo », qui doit être corrigé : « Nous n’avons pas suffisamment porté attention à ce pays (…) Le Togo change. Et même si les défis sont là – je pense à la démocratie, à l’État de droit, aux réformes institutionnelles qui doivent encore progresser – il change dans le bon sens », a-t-il affirmé, ajoutant à l’endroit de la presse locale : « Il faut plus de présence française, plus d’échanges, plus de coopération.»

Ce dimance, M. Valls sera en Côte d’Ivoire, le jour du scrutin sur la nouvelle Constitution.

Agence Ecofin