Manœuvres militaires au large du Nigeria

116

Deux bâtiments de guerre français participent depuis mardi à un exercice en compagnie des marines du Nigeria, du Togo, du Bénin, du Cameroun et du Ghana.

Baptisées NEMO (Navy’s Exercice for Maritime Operations), ces manœuvres visent à sécuriser les côtes ouest-africaines du Golfe de Guinée. Elles sont le fruit de la coopération entre la France, la Cédéao et la Cémac.

La priorité est donnée à la lutte contre la piraterie et la pêche illégale.

Le scénario prévoit, notamment, l’attaque d’un tanker par des pirates et la capacité de réaction de la Marine nigériane. 

L’exercice se déroule du 13 au 16 septembre. 

Les exercices NEMO facilitent le rapprochement des acteurs maritimes de la région, c’est la raison pour laquelle ils sont très appréciés des marines africaines. 

Les Etats côtiers d’Afrique ont décidé de prendre en main la sécurité de leurs espaces maritimes. Ils participent depuis 2013 au processus de Yaoundé et cette coopération devrait encore se renforcer après la tenue le 15 octobre prochain à Lomé du sommet de l’Union africaine sur la sécurité et le développement en Afrique.

Republic Of Togo