Maladies au Togo : surveillance régionale

196

Le Groupe de la Banque mondiale va lancer au Togo son projet régional de renforcement des systèmes de surveillance des maladies (REDISSE).

L’objectif est de donner les moyens indispensables pour une surveillance et une réponse collaboratives des maladies en Afrique de l’Ouest.

Plusieurs pays sont bénéficiaires dont le Togo.

Le ministre togolais de la Santé, Moustapha Mujiyawa, et Joëlle Businer, la représentante de la  Banque mondiale au Togo, ont ouvert mardi une concertation nationale sur ces questions.

‘Compte-tenu de la fragilité des systèmes de surveillance des pays d’Afrique de l’Ouest, il  faut envisager une coordination de la riposte au plan régional en mettant en commun les ressources. C’est l’ambition de REDISSE’, a indiqué Mme Businger.

Méningite, lassa, grippe aviaire, Ebola, la région n’est pas épargnée. Seul un système régional de surveillance est capable de permettre aux pays de la région de répondre efficacement et de protéger les populations.

Le volet togolais de REDISSE devrait être opérationnel courant 2017.

Republic Of Togo