L’ONG Alafia appelle à un veuvage humanisé

23

L’Organisation non gouvernementale Alafia a lancé son projet « Eradication des pratiques coutumières de veuvage » à Aného. Objectif, sensibiliser les communautés sur une pratique néfaste.

La cérémonie de veuvage au Togo comporte des rites qui déshumanisent les femmes. Et l’ONG Alafia veut contribuer par ses actions à sensibiliser les uns et les autres sur cette problématique.

« A travers ce projet, nous nous engageons à vous accompagner à formaliser vos dispositions intracommunautaires dans une déclaration et œuvrer ardemment à sa divulgation », a lancé Berth Adzoavi Tatey, Directrice Exécutive de l’ONG ALAFIA à l’assistance lors du lancement du projet.

Au cours de l’exécution dudit projet, il est prévu un atelier de formation des leaders traditionnels, des échanges avec les organisations des femmes, la campagne publique de sensibilisation, entre autres.

« Le fait de revoir les rites du veuvage n’enlèvent rien à nos us et coutumes. Nous au temps moderne, il faut donc que la tradition et le modernisme fassent route ensemble pour le bien-être de l’humain », a renchéri Togbé Ahuawoto Savado Zankli Lawson VIII, Chef traditionnel de la ville d’Aného.

A.H.

icilome.com