Lomé : Franchir la zone rouge nécessite un badge

263

La tenue du Sommet de Lomé n’est plus qu’une question d’heures. Dans les derniers réglages, l’obtention des accréditations et des badges se fait cruciale d’autant plus que certaines zones sont réservées, mieux déclarées interdites.

Depuis Lundi, les techniciens installés dans la salle CEDEAO dans les locaux du CASEF n’ont point de répit. Les gardes rapprochées et les chauffeurs des personnalités, tout le personnel associé à l’organisation ainsi que les diplomates sont contraints à l’obtention d’un badge.

Ce samedi matin déjà, le protocole rentre en vigueur par rapport aux “zones interdites” comme l’aéroport où la voie d’accès est sous haute surveillance, le passage n’étant autorisé que par nécessité, en occurrence pour les agents de l’aéroport, les officiels et les voyageurs.

La grande zone rouge est établie au niveau du Palais des congrès, du CASEF et Radisson Blu 2 Février de Lomé. C’est tout ce secteur qui abritera les activités marquant le sommet.

L’entrée dans ces endroits nécessite un badge. L’interdiction sera levée le 16 octobre.

A.L

icilome.com