Logement à partir de 11 millions à Mokpokpo, Sessenou s'explique

69

11 millions de francs CFA, c’est le minimum qu’il faut pour s’offrir le luxe d’avoir un logement dans la cité Mokpokpo à Lomé. Si ce prix est jugé exorbitant pour les Togolais, il est pour le ministre Fiatuwo Sessenou le plus convenable et conforme à la qualité du logement.

Intervenant sur une radio de la place, le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie a expliqué que lorsqu’on parle de logement, il n’y a pas que l’aspect bâtiment. « Je ne crois pas que c’est trop pour le Togolais”, a-t-il déclaré de go.

M. Sessenou se dédouane en ajoutant que le montant de l’achat de la cité inclut l’assainissement, la sécurité et le titre foncier.

Le gouvernement ne peut pas offrir des taudis aux citoyens. Ici c’est le lieu, c’est presque au centre-ville. Le milieu est assaini et ce qui nous intéresse c’est la sécurité du foncier. Le terrain est immatriculé au nom de l’État. Dès que vous achetez votre parcelle immédiatement une mutation est faite en votre nom. Vous ne ferez plus de tracas pour faire un titre foncier », a-t-il dit.

L’autorité appelle les citoyens à considérer tous les avantages liés au projet et continue à soutenir que le prix que le prix n’est pas trop pour les Togolais.

La Cité Mokpokpoé est un projet pilote de construction de 1000 logements sociaux à Adidogomé. Située dans l’enceinte du Lycée technique d’Adidogomé va accueillir tous les togolais qui désirent s’offrir un logement social. 

Cette phase pilote porte sur la construction de 540 premiers logements comprennent 420 villas basses (2, 3 et 4 pièces) et 120 appartements (Studio, 2 et 3 pièces).

La Cité comprend également une école primaire, un centre commercial, un centre de santé, des espaces verts, des magasins et des aires de jeu.

Coût total de la réalisation de ce projet pilote: 10 milliards de Fcfa

TogoBreakingNews.info