Les trois grandes recommandations d’Agbéyomé KODJO à la commission des réformes d’Awa Nana

19
Les trois grandes recommandations d’Agbéyomé KODJO à la commission des réformes d’Awa Nana

La Commission de Réflexion sur les Réformes Politiques au Togo dirigée par la juge Awa nana Daboya, poursuit ses consultations et échanges avec les acteurs politiques du pays. Après l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le Comité d’Action pour le renouveau (CAR) ou l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), c’est le tour de l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS) de recevoir la visite des membres de cette commission.

Une rencontre entre l’Ancien Premier Ministre Agbéyomé KODJO et les membres de la commission s’est tenue jeudi au siège du parti OBUTS, a appris l’Agence de presse Afreepress. Les discussions ont évidemment porté sur la question des réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles envisagées et l’analyse que fait ce parti de la démarche.

L’ancien Président de l’Assemblée nationale a dit avoir recommandé à la délégation, la prise en compte de « l’ensemble des réflexions menées précédemment sur le sujet depuis une décennie notamment les conclusions de l’atelier du HCRRUN tenu à Lomé du 11 au 15 Juillet 2016 ».

Le président de OBUTS a particulièrement insisté sur la nécessité pour cette commission, d’exécuter sa mission au plus vite afin, soutient-il, que ce « chapitre des réformes qui traînent depuis des années puisse connaitre son épilogue, pour renforcer l’architecture constitutionnelle du pays, et consolider les droits politiques, économiques culturels et sociaux des citoyens, indispensables à l’émergence du Togo, qui aspire à une société de justice, de paix de progrès et de prospérité partagée ».

Il a également recommandé à la commission la recherche de « consensus » dans leur travail, une chose selon lui, qui est « indispensable pour garantir la cohésion nationale et la paix ».

A.Y.

www.icilome.com