Les Togolais priés de rester loin des urnes au Ghana

45

L’opposant Nana Addo Dankwo Akufo-Addo (NPP Ghana)

Cet appel qui a toutes les couleurs d’une mise en garde, vient de l’opposant Nana Addo Dankwo Akufo-Addo, leader du New Patriotic Party (NPP) au Ghana. C’était en marge d’un meeting dimanche dernier à Aflao dans la région frontalière de la Volta.

Au démarrage du processus, le parti du principal opposant ainsi qu’une frange de l’opposition craignent d’éventuelle infiltration de Togolais dans le fichier électoral. Le NPP soutenait en Mai 2016 que d’après une enquête diligentée par le parti, quelques 76 000 Togolais détiendraient des cartes d’électeurs du Ghana.

Nana Addo Dankwo Akufo-Addo maintient que ces électeurs fictifs viendraient perturber l’expression démocratique au Ghana en échange de billets de banque.

Quoique convaincu de ce que le Togo est un bon voisin, l’opposant veut s’assurer que les Togolais laissent leurs voisins ghanéens choisir en toute légitimité l’homme qui devra présider aux destinées de l’ancienne Côte de l’Or pendant les 4 prochaines années.

les ghanéens passeront aux urnes le 07 Décembre prochain. Contre le président sortant John Mahama, le patron du NPP est présenté comme un poids lourd de l’opposition.

A. Lemou

icilome.com