Les investissements publics et l’agriculture tirent la croissance

20

Une mission du Fonds monétaire international a conclu mercredi une visite de deux semaines au Togo dans le cadre de la procédure dite de consultation au titre de l’article IV. 

Le FMI surveille le système monétaire international et suit les politiques économiques et financières de ses 189 pays membres. 

Le Fonds met en lumière les risques éventuels pour la stabilité et donne des conseils sur les ajustements nécessaires en matière de politique économique. 

Des missions d’économistes se rendent dans chaque pays une à deux fois par an. 

Cemile Sancak, la chef de division adjoint du Département Afrique en charge du Togo, a souligné que l’économie togolaise avait progressé à un rythme soutenu ces dernières années.

‘Il ressort qu’avec l’impact relativement modéré de la baisse des cours des matières premières et un resserrement des conditions financières mondiales, l’économie togolaise a enregistré une croissance de 5,3 % en 2015’, a indiqué Mme Sancak.

Les facteurs clés de la croissance reposent sur les investissements publics et l’augmentation de la productivité dans le secteur agricole.

Elle s’est félicitée de la maitrise de l’inflation à 1,8% en 2015  marquée par la baisse des prix des produits pétroliers et du transport.

Seule véritable source d’inquiétude,  l’accroissement de la dette publique en raison d’emprunts intérieurs et extérieurs pour financer les projets d’infrastructures.

‘La dette est passée de 48,6% du PIB  en 2011 à 75,4% en 2015 soit une augmentation de 5% au plafond de 70% fixé par la commission de l’UEMOA’, a indiqué Cemile Sancak.

Une situation que les autorités togolaises entendent corriger.

‘Il y a une volonté pour engager les mesures nécessaire afin de garantir la croissance, une croissance inclusive et soutenable. Nous avons formulé des recommandations qui ont reçu l’adhésion de nos interlocuteurs’, a expliqué la responsable du FMI.

De retour à Washington, les experts soumettront un rapport pour examen au conseil d’administration dont l’opinion sera ensuite transmise aux autorités nationales, ce qui conclura la procédure de consultation.

Republic Of Togo