Les fonctionnaires s’imprègnent du nouveau statut de la fonction publique

34

Le nouveau statut général de la fonction publique et son décret d’application ont été promulgués depuis le 21 janvier 2013. Près de trois ans après, le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme Administrative veut vulgariser ce document à ses agents. Ainsi une campagne est ouverte ce lundi à Lomé pour amener les uns et les autres à s’imprégner de ce nouveau statut.

Cette campagne qui va durer deux jours sera l’occasion d’informer et de sensibiliser les agents sur le contenu du nouveau statut et les nouvelles règles régissant les différentes positions (activités de l’agent, congés, formations, disponibilités détachements, suspensions, maladies, etc.).

Il sera également question de rappeler les droits et devoirs d’un agent, les règles de déontologie, les valeurs du service public, les sanctions et les procédures disciplinaires. Il faudra amener les agents publics fonctionnaires à comprendre le bien fondé de ce texte et son application.

Pour le Directeur de Cabinet, Kossi Kasségnim Donko, représentant le ministre en charge de la Fonction publique, « ce nouveau statut n’est pas une panacée de tous les problèmes que connaît l’administration, mais constitue un pas vers son amélioration ».

Parmi les innovations, il est à relever la révision de l’âge limite d’accès à la fonction publique qui passe de 35 à 40 ans. La création d’une nouvelle catégorie pour prendre en compte les préoccupations de classement du diplôme de BTS, la révision de la grille indiciaire, l’institution d’un nouveau régime des contractuels fondé sur la fonction publique d’emploi, les conditions de mises en position de stages de formation.

La campagne qui a débuté ce jour à Lomé s’étendra aux différentes régions du pays du 21 au 30 novembre prochains.

Ce nouveau statut vient en remplacement à celui de janvier 1968 qui était peu adapté aux nouvelles exigences de la Fonction publique.

Magnim

icilome.com