Les deux présumées sorcières d’Agbalépédo seraient des malades mentales

319

L’information a fait le chou gras des réseaux sociaux, il y a quelques jours. Deux avions nocturnes ont effectué un atterrissage forcé sur l’aire de jeux du quartier Agbalépédo (Lomé) et se seraient transformés en deux femmes.

Des témoins ont indiqué qu’il s’agissait de deux sorcières qui ont raté leur atterrissage. En effet, les deux présumées sorcières avaient été huées par la population avant d’être évacuées par les forces de l’ordre.

A en croire les dernières nouvelles, les deux femmes présumées sorcières seraient des malades mentales. Selon les informations, elles ont été conduites au Chu Sylvanus Olympio puis après consultation, transférées à l’hôpital psychiatrique de Zébé.

« Ce qui s’est passé à Agbalépédo, je n’en ai pas été témoin oculaire, mais quand elles ont été conduites ici, nous avons constaté après leur consultation que ce sont des malades mentales. Je leur ai posé des questions, mais il n’y a pas de cohérence dans ce qu’elles racontaient toutes les deux. Le directeur général a fait aussi le même constat et elles ont été évacuées à Zébé », a déclaré la praticienne sur les ondes de la radio Kanal Fm.

Et de poursuivre : « Une fois à l’hôpital psychiatrique, il a été découvert que la plus âgée des deux dames en question y a déjà été internée. Les parents de la moins âgée, venus du Ghana, ont confié que leur fille est une malade mentale. Elle a été placée chez un pasteur à Totsi où était aussi la vieille dame. C’est de là qu’elles ont fui ».

Néanmoins, cette version des faits telle que donnée par la praticienne ne semble pas convaincre les témoins de la scène. Nombreux sont ceux qui se posent encore des questions. Selon eux, des oiseaux qui se transforment en humain existent-ils vraiment?

JA

Lomechrono.com