Les agents d’’AFRICATIP à l’école à Lomé

21
Les agents d’’AFRICATIP à l’école à Lomé

Les Directeurs administratifs et chefs comptables des vingt (20) agences membres de l’Association africaine des agences d’exécution des travaux d’intérêt public (AFRICATIP) prennent part depuis ce lundi à Lomé, à une formation sur la planification budgétaire, la gestion des ressources financières et les sources de financement.

Organisée par l’Agence d’exécution des travaux urbains du Togo (AGETUR-Togo), cette session de formation de cinq (5) jours a été ouverte par le Directeur de cabinet du ministère des Infrastructures et des transports, en présence du Président de l’AFRICATIP, Lambert
KOTY et du Directeur général de l’AGETUR-Togo, Momboza HALAOU, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

« Depuis que le réseau a été créé, on organise presque chaque année ou tous les deux ans selon la cible que l’on veut atteindre une formation. Celle-ci représente la formation à l’endroit des directeurs administratifs et financiers et les chefs comptables pour pouvoir les
amener à un niveau de performance. Nous sommes dans un domaine, la maîtrise d’ouvrage délégué où nous avons besoin des outils les plus pointus et les plus récents pour que les comptes que nous produisons soient les plus explicites et correspondent aux normes mondiales », a indiqué M. KOTY, Président du réseau africain.

Selon lui, il sera aussi question pour les participants venus de dix-sept (17) pays, de s’adapter à toutes les sources de financement, notamment de la Banque mondiale, l’Union européenne (UE), l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) qui n’ont pas les mêmes procédures.

Au terme de cette formation organisée avec l’assistance du cabinet Perform Stratégy, les participants des 17 pays seront mieux outillés dans l’organisation comptable, le contrôle interne et la fiabilisation des informations financières, la stratégie, le plan d’action et la
planification budgétaire et la négociation des conditions et suivi des frais sur les concours bancaires.

Créée à Ouagadougou en 1993, l’AFRICATIP a pour objectif principal, la promotion de la coopération interafricaine et le renforcement des capacités africaines en matière d’exécution des projets avec en toile de fond la réalisation efficiente d’infrastructures socioéconomiques,
la promotion du secteur privé, le développement des capacités nationales et la lutte contre le chômage.

A ce jour, le volume des travaux exécutés par les agences d’exécution s’élève globalement à plus de 7 milliards de dollars américains et le nombre d’emplois permanents créés, à 950.000.

Sont membres de l’AFRICATIP le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cap vert, la Centrafrique, Djibouti, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal et le Togo.

Telli K.

icilome.com