Leguezim-Balouki divulgue en région les réformes qui facilitent les affaires au Togo

17

La création d’entreprise, l’accès à l’électricité, le payement des impôts sont entre autres réformes entreprises dans le secteur économique au  Togo il y a de cela 5 ans. Ces réformes qui permettent au pays  d’améliorer son classement dans le rapport Doing Business du Groupe de la Banque Mondiale semblent être méconnues des acteurs nationaux concernés. Pour une vulgarisation de celles-ci, la ministre en charge du commerce a entamé lundi une tournée de sensibilisation en région.

La délégation de la ministre du commerce de l’industrie de la promotion du secteur privé et du tourisme, Bernadette Léguézim-Balouki se rendra d’ici le 18 novembre prochain dans les chefs-lieux des régions économiques du Togo. Les réformes qui seront expliquées aux acteurs portent sur une dizaine d’axes. 

En vue de simplifier le processus de création d’entreprises au Togo, le Gouvernement a mis en place un Centre de Formalités d’Entreprises (CFE) qui fonctionne de guichet unique depuis le 07 mars 2012. L’accès à l’électricité est amélioré par la réduction des délais de traitement de demande de raccordement à un réseau Moyenne Tension et la simplification des procédures.

On assiste  désormais à la  flexibilité de payement, à la réduction du délai de traitement de la demande de raccordement de l’électricité qui s’établit en 72 heures et à la fusion des procédures relatives à la pose du matériel d’installation (140 KVA) et du compteur de la CEET. 

Outre les dispositions administratives entreprises depuis 2012, les réformes se sont poursuivies avec pour objectif, l’amélioration continue des délais et coûts. Aussi note-t-on qu’il a été mis en place un Guiche Unique du Commerce Extérieur. 

Au même moment, en vue de réduire le délai de traitement des litiges commerciaux le gouvernement a créé en 2013 des chambres commerciales au sein du tribunal de Lomé. Les réformes prennent également en compte la protection des investisseurs. 

Le permis de conduire, l’accès au crédit, le commerce international et les programmes internationaux sont les autres réformes que Mme Léguézim-Balouki va s’atteler à faire comprendre aux opérateurs économiques au cours de sa randonnée régionale.

TogoBreakingNews.info