Le Togo va-t-il voter une loi contre les pratiques homosexuelles ?

46

S’opposer farouchement aux pratiques homosexuelles c’est bien, voter une loi à l’hémicycle pour les interdire c’est encore mieux. C’est que le Mouvement Martin Luther King (MMLK) demande au gouvernement togolais  après son non catégorique à ce fléau lors de son dernier passage à l’Évaluation Périodique Universelle (EPU) des droits de l’homme à Genève.

En effet au cours  de son récent passage à l’EPU des droits de l’homme à Genève le Togo a fait comprendre au monde entier que les pratiques homosexuelles n’auront jamais droit de cité sur son sol. 

Au MMLK cette décision bien que salutaire doit s’accompagner des actes concrets notamment l’adoption d’une loi pour réprimander de telles pratiques sur le territoire national.

Il demande à cet effet à l’Assemblée Nationale de voter une loi anti homosexualité non seulement pour réprimer et condamner les individus qui se livrent à cette immoralité sexuelle mais aussi tous ceux qui favoriseraient l’acte pour des fins lucratives pécuniaires.

La Voix des sans Voix exige en outre,  l’application rigoureuse de l’article 88 du code Pénal qui stipule” sera puni d’un emprisonnement d’un à trois ans et d’une amende 100.000 à 500.000 Francs quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe”.

Le Pasteur Edoh Komi rassure dans son communiqué que le vote d’une telle loi fera du Togo un Etat béni et prospère à jamais. 

Pour rappel, ni le Coran, ni la Bible ne tolère les pratiques homosexuelles. Dans la bible par exemple il est recommandé “Tu ne coucheras pas avec un homme comme tu couches avec une femme car c’est une abomination devant Dieu” (Lévitique 18:22).

Et que penser du passage suivant qui dit “Si un homme couche avec un homme ou une femme avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort et leur sang retombera sur eux” (Lévitique 20:13).

TogoBreakingNews.info