Le Togo et ses « intellectuels » tarés…

65

« L’Afrique malade de ses hommes politiques : Inconscience, irresponsabilité, ignorance ou innocence ? » – Robert Dussey.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’un des titres de la bibliographie de Robert Dussey, l’actuel ministre des affaires étrangères du Togo, la cheville ouvrière de la diplomatie togolaise et du fameux sommet sur la sécurité maritime.

Le Togo et ses « intellectuels » tarés…

Aligner les diplômes universitaires les un après les autres est-il un gage de probité morale, de vision politique et d’engagement aux côtés des couches les plus vulnérables et défavorisées ?

Comment pouvez- vous expliquer à nous les moins instruits que vous, que les populations d’une nation indépendante depuis presque 60 ans avec à sa tête un président titulaire d’un MBA (Master of Business Administration), un premier ministre détenteur d’ un doctorat, une pléiade de ministres avec rang de Professeur Titulaire d’université, un chef de file de l’opposition bardé d’un DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées), puissent autant tirer le diable par la queue comme c’est le cas de 7 millions de togolais actuellement.

Messieurs les intellectuels qui dirigent le Togo, vos diplômes sont-ils juste des bouts de papyrus soigneusement encadrés et accrochés aux murs dans vos bureaux et maisons ?

Les formations et cursus que vous avez assidûment suivis, les divers examens que vous aviez réussis avec brio, les thèses, les dissertations, les projets et les recherches de fin d’études que vous aviez soutenus et défendus avec mention pour vous voir conférer ces diplômes ; n’était-ce que pour prouver à vos parents, familles et amis que vous pouviez faire des hautes études ?

Faure Gnassingbé, pouvez-vous dirigez Le Togo comme une entreprise, puisque c’est ce que vous avez apparemment appris à faire ?

Mr le premier Ministre togolais Selom Klassou, vous êtes Docteur en Géographie, vous maîtrisez les mécanismes des océans, pouvez-vous puiser dans vos connaissances pour élaborer une approche de solution à l’érosion côtière qui risque d’emporter ma ville natale Aného dans un futur proche ?

Mme Cina Lawson, ministre des télécoms, diplômée de la très prestigieuse Harvard University, dans quel chapitre de vos cours est-il établi qu’une économie numérique se bâtit sur une connexion internet d’à peine 100 kilobits de débit ?

Mr Octave Nicoué Broom, ministre de l’enseignement supérieur, en quoi les amphithéâtres dans lesquels vous avez rédigé votre thèse ressemblent-ils à ceux dans lesquels les étudiants togolais suivent leurs cours ?

Professeur Moustapha Mijiyawa, ministre de la Santé, rappelez-nous s’il vous plait, durant votre internat, vos stages de spécialisation, l’hôpital dans lequel vous aviez exercé et soigné des patients sans eau courante, avec des femmes qui accouchent à même le sol à la maternité ; Si c’était le cas, j’ose ne pas croire que vous êtes digne du titre de professeur.

Je pourrai poser la même question à tout un chacun de vous, députés, maires, chef de délégations spéciales, directeurs de sociétés d’état etc. mais je vous en épargne.

Je vous en épargne car je souhaite qu’en conseil des ministres, vous répondiez à la question-titre de votre confrère er collègue ministre des affaires étrangères.

Vous n’aurez pas de réponses j’en suis convaincue car depuis belle lurette, vous portez une tare, une grosse tare qui tel un cancer poursuit sa métastase dans vos cervelles et vous fait penser que vous êtes la crème de la crème et que nous vos esclaves et vos subordonnes devons galérer et tirer le diable par la queue pour remplir vos comptes en banques et de climatiser vos garages ou de bitumer les ruelles qui mènent chez vos concubines au détriment des artères principaux du pays.

Pour vos jugeotes frelatées et gelées, prendre la moindre décision pour soulager la misère des togolais devient un chemin de croix pendant lequel si le peuple ne tombe pas 3 fois sous le poids de la croix, vous rechignez à faire appel à « Simon de Cyrène –les bourreaux de Jésus-Christ, après sa 3e chute, craignant qu’il ne meure avant d’arriver au lieu du supplice, ont réquisitionné cet homme pour porter la croix ». Cet effort qui en fait ne vous assure que de son arrivée à Golgotha pour mieux le crucifier ce pauvre peuple.

Mesdames et Messieurs les intellectuels qui dirigent les togolais, vous êtes juste une bande de tares que le peuple boutera dehors un jour avec la certitude d’une horloge qui passe toujours deux fois sur la même heure pendant une journée.

Vous êtes si tarés que même le diable ne revendiquerait pas votre âme après votre départ de cette terre, la cruauté avec laquelle vous malmenez mon peuple devrait bloquer votre appétit, pourtant c’est avec excitation, gloutonnerie et voracité que vous vous goinfrer de foie gras, de caviar et champagne sur son dos. A vous voir prendre du poids et changer vos garde-robes pour des tailles supérieures, le peuple en dépérit chaque jour un peu plus car pour kilo gagné par vos progénitures et vous, des centaines de togolais en perdent le double pour assumer leur métabolisme et survivre.Le machiavélisme passerait aisément pour de la sainteté comparé à la décadence de votre intellect. Votre compas moral est faussé et pour vous, de rédemption, il n’y en aura point, juste de la damnation, rien d’autre que de la damnation.

Afery M. Johnson

27Avril.com