Le RAPAA révèle les dessous de la consommation des substances psychoactives au Togo

31
Le RAPAA révèle les dessous de la consommation des substances psychoactives au Togo

L’Association Recherche action prévention accompagnement des addictions (RAPAA), a procédé ce jeudi à Lomé, aux travaux de restitution de l’étude sur la terminologie employée pour désigner les substances psychoactives à Lomé.

Selon les organisateurs, les termes (herbe, ganja, marijuana, joint, shit) recensés auprès des informateurs de Lomé sont autant des termes anciens nés dans les années 60/70 au moment où la consommation de substances devenait un phénomène de masse, un phénomène de mode en occident.

On note aussi des termes plus récents nés dans les années 90/2000 utilisés par la jeunesse urbaine des quartiers difficiles. Ces termes (drepou, dra) sont connus et repris par la jeunesse de Lomé.

« Nous avons constaté au niveau de notre association que de plus en plus, les jeunes se donnent à la consommation des drogues ou toutes substances psychoactives qui détruisent leur vie. Nous sommes organisés pour créer notre association pour pouvoir dans un premier temps sensibiliser et œuvrer dans la prévention », a déclaré Mme Kama-Djonna, vice-présidente du RAPAA.

Selon elle, des enquêtes « Connaissance attitude et pratique » (CAP) dans huit (8) établissements scolaires à Lomé se sont révélées « non négociables ». et pour désigner les substances, les consommateurs utilisent des mots détournés.

« Nous nous sommes dits que si vraiment nous voulons aider ces jeunes, il faut que nous comprenions leurs langage. Nous avons un centre d’écoute avec des permanences géré par des psychologues formés à cet effet qui les accueillent tous les jours ouvrables pour les écouter et les aider à s’en sortir », a-t-elle indiqué tout en ajoutant qu’aucun jeune ne peut construire son avenir et réussir dans l’usage de la drogue.

Depuis sa création en août 2013, l’association RAPAA a mené des activités dans les différents domaines d’intervention qu’elle a définis comme le volet recherches/études, le volet prévention/sensibilisation, le volet renforcement des capacités, le volet Accompagnement, le volet Communication et le volet Administration Gestion.

Bernadette A.

icilome.com