Le premier inventaire forestier national donne 24,24% de couverture forestière pour le Togo

31
Le premier inventaire forestier national donne 24,24% de couverture forestière pour le Togo

Selon les résultats du premier inventaire forestier national (IFN) rendus publics ce mardi, le Togo dispose d’un taux de couverture en ressources forestières de 24,24%. La région des Plateaux a le plus grand taux de couverture forestière (32,81%) et la région des Savanes dispose du plus faible taux (9,46%). La région Maritime quant à elle, dispose d’une plus grande superficie occupée par l’agriculture et les infrastructures (51,32%).

Cet inventaire forestier national (IFN) premier du genre au Togo réalisé sur financement de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) à travers son programme d’appui à la REDD+ Readiness et réhabilitation de forêts au Togo (ProREDD), permettra de
constituer une base de références pour la construction des outils appropriés de gestion des ressources forestières pour faciliter la prise de décisions rationnelles en matière de reboisement, de gestion, de production et d’exploitation des ressources forestières aux niveaux national, régional et local.

Ensemble avec le plan national d’adaptation aux changements climatiques (PNACC), il a été examiné et validé ce mardi en présence des ministres togolais de l’Environnement et des ressources forestières, André Johnson et de la Planification du développement, Kossi Assimaïdou, de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Christoph Sander, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Selon le ministre de l’environnement, il permettra d’alimenter les actions d’adaptation afin de garantir durablement les moyens de subsistance et d’augmenter la capacité d’adaptation de nos populations largement dépendantes des ressources forestières.

Au Togo, selon lui, les forêts sont soumises à une dégradation continue qui impacte négativement sur la gestion durable des terres et par conséquent sur le rendement agricole. « Face à cette situation, le reboisement et la protection des zones à écosystèmes fragiles sont apparus comme des options prioritaires d’adaptation inscrites dans le plan national d’adaptation afin de lutter contre les inondations, les vents violents et l’érosion », a-t-il ajouté.

Au plan socioéconomique, a-t-il poursuivi, bien que restreint, le secteur forestier offre des emplois et contribue à la croissance économique. « En 2011, le secteur a employé 146.000 personnes, soit 4,8% de la main d’œuvre total du pays et contribué au PIB à hauteur de 18,32% en 2015. Par ailleurs, il permet de couvrir les besoins en bois énergie de près de 86% de la population togolaise et en bois d’œuvre, nourrit nos populations, soigne des maladies et alimente la recherche », a-t-il relevé.

Prenant la parole au cours des échanges, l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, M. Christoph Sander, a laissé entendre que les informations issues de l’IFN sont également pertinentes pour la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts, à la gestion durable des forêts et au renforcement des stocks de carbone forestier dans les pays en voie de développement (REDD).

« Il n’est plus de doute aujourd’hui que les conséquences du changement climatique dans le pays comme le Togo ne peuvent être ignorées. Force est de constater que les aléas climatiques influent sur le développement du pays et menacent dans les efforts de
croissance économique », a-t-il ajouté.

L’inventaire forestier consiste à évaluer de façon quantitative et qualitative les ressources floristiques et fauniques d’une forêt à un moment donné. L’inventaire forestier national constitue une étape préliminaire pour la gestion durable des forêts (GDF) et contribue à
la définition des stratégies et politique de développement d’un pays.

Le PNACC couvre les cinq (5) années à venir et comporte de nombreuses mesures dans le domaine de la recherche et de l’observation, mais aussi des mesures concrètes qui visent à intégrer l’adaptation dans toutes les politiques, planifications et budgets sectoriels.

Bernadette A.

icilome.com