Le MCD ira au sommet sur la sécurité maritime s’il est invité

211

Le sommet sur la sécurité maritime focalise toute l’attention du gouvernement. Dans l’opposition, c’est à un remue-ménage auquel on assiste. Me Tchassona Traoré, président du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) donne sa position sur le sujet.

Dans une interview qu’il a accordée au confrère ‘’The Guardian » paru ce matin, le politicien a abordé plusieurs questions relevant de l’actualité dans son pays.

En ce qui concerne le sommet sur la sécurité maritime qu’abrite le Togo du 10 au 15 octobre prochains à Lomé, le président du MCD souligne que cette rencontre de l’Union africaine va permettre à ceux qui sont aux affaires de « raffermir leur légitimité vis-à-vis de la communauté internationale ».

« Nous avons des craintes que tout l’effort au niveau budgétaire et financier du Togo ne soit concentré pour le financement de ce sommet et qu’on oublie les autres volets de la problématique qui constituent le lot des Togolais », regrette-t-il.

Le MCD prendra part au sommet s’il est invité, informe Me Tchassona Traoré, parce que participer à ce sommet ne le prive pas de continuer les autres combats qu’il mène « sur le terrain, notamment l’obtention des réformes, de la meilleure gouvernance, l’amélioration des droits de l’Homme et du cadre social et économique ».

Faure Gnassingbé devra donc compter le président du MCD parmi ses invités.

A.H.

icilome.com